Si l’on a le vertige ? Et le mal de l’air ?

Les personnes qui ont généralement la peur du vide ou le vertige n’auront pas de sensation désagréable à bord de la nacelle, au contraire. Le déplacement très doux (7 à 20 kilomètres/heure) et le fait de ne pas être en contact avec le sol permet à tout un chacun et d’apprécier pleinement le bercement du ballon. La nacelle, très stable pendant le vol évite aussi le mal de l’air.

Laissez vos a-priori de côté et laissez-vous porter !

About Author

client-photo-1
admin